Proctologie

Prise en charge des maladies de l’anus et du bas rectum.

Plusieurs symptômes doivent vous amener à consulter un proctologue: saignement, douleur, gonflement, démangeaisons, et suintement de pus au niveau de l’anus, difficulté à évacuer ou à retenir vos selles.

Votre prise en charge se fera dans un premier temps dans le cadre d’une consultation qui comprendra :

  • un interrogatoire
  • un examen de l’anus et du rectum par une palpation de l’anus et un toucher rectal

En fonction de vos symptômes un ou plusieurs examens complémentaires vous seront proposés :

  • Visualisation de l’intérieur de l’anus ou du rectum à l’aide  d’un anuscope (anuscopie) ou d’un rectoscope (rectoscopie); c’est gênant mais ce n’est pas douloureux.
  • Examen de la muqueuse anale par anuscopie haute résolution ou de la paroi anale et de la périphérie du canal anal par écho-endoscopie ano-rectale.
  • Examen fonctionnel du rectum : manométrie ano-rectale, défécographie, électromyographie, etc.
  • Examens d’imagerie : scanner, résonnance magnétique.
  • Occasionnellement prélèvements pour rechercher des maladies sexuellement transmises.

Ces examens permettrons d’établir des diagnostiques tels que: hémorroïdes, maladies sexuellement transmises (MST), fissure anale, abcès ou fistule anale, maladie de Crohn, recto-colite, constipation et incontinence, rectocèle et prolapsus, etc. Les cancers sont plus rares mais doivent être diagnostiqués précocement.

Le traitement que nous vous proposerons sera fonction du diagnostic spécifique à vos symptômes. Il peut s’agir d’un traitement local ou médical mais parfois une chirurgie peut s’avérer nécessaire. Nous travaillons en étroite collaboration avec le service de chirurgie digestive également impliqué dans la consultation de proctologie.

Anuscopie Haute Résolution

L’AHR c’est un examen de l’anus à l’aide d’une loupe qui  permet de visualiser la muqueuse de l’anus afin de rechercher et de caractériser les lésions dysplasiques parfois très discrètes. L’examen est généralement complété par un prélèvement après une anesthésie locale. Notre équipe s’est rendue experte dans cette discipline très spécifique.

Déroulement de l’examen

  • Prenez une bonne douche chez vous et arrivez bien à l’heure.
  • Après les formalités administratives, vous serez reçu par l’infirmière puis le médecin qui vous interrogera sur le cadre de l’examen (dépistage suite à un frottis anal ou suivi après un traitement, antécédents, etc.).

Pensez à préciser si vous avez une allergie aux produits contenant de l’iode. 

  • Vous serez ensuite invité successivement à: vous dévêtir du « bas », revêtir un pantalon que nous vous remettrons, vous coucher sur le lit d’examen, latéralement sur le côté gauche, en « position fœtale », les fesses au bord de la table.
  • Le médecin effectuera ensuite l’examen minutieux à l’aide de l’anuscope à haute résolution. Il vous expliquera toutes les étapes de la procédure au fur et à mesure.
  • Après l’examen, vous recevrez une prescription (pour une éventuelle douleur ou un petit saignement) et un nouveau rendez-vous vous sera fixé  afin d’aborder en consultation le résultat des prélèvements et la prise en charge correspondante.
Maladies sexuellement transmissibles: condylomes et dysplasies

La peau, y compris celle des organes génitaux et du canal anal, peut être infectée par un ou plusieurs virus de la famille du Human Papilloma Virus (HPV). Il existe un vaccin contre certains de ces virus mais beaucoup de personnes sont encore porteurs de cette maladie sexuellement transmissible parfois sans le savoir.  Certains HPV sont responsables de lésions bénignes, les condylomes, alors que d’autres peuvent causer des lésions précancéreuses, la dysplasie. Au niveau de l’anus on parle de dysplasie anale ou anal intraepithelia neoplasia (AIN).

La dysplasie anale (ou AIN) est classée en différents grades (1, 2, 3). Un certain pourcentage méconnu de dysplasie de grade 2 ou 3 (ou AIN 2 ou 3) peut évoluer vers un cancer de l’anus.

Par rapport à la population générale, les personnes les plus à risque sont les patients porteurs du VIH, les patientes aux antécédents de cancer du col de l’utérus, les personnes qui ont une immunité diminuée, les fumeurs et les personnes avec des rapports sexuels à risque.

La prise en charge de la dysplasie anale et des condylômes repose sur un frottis anal et l’anuscopie haute résolution. Le résultat des prélèvements et l’attitude de prise en charge seront abordés lors d’une consultation dédiée.

Nous vous proposerons un traitement des condylomes (médical ou chirurgical), et de la dysplasie (médical ou chirurgical ou une surveillance régulière). Que vous soyez traité ou pas, un suivi à long terme est nécessaire et vous sera conseillé.

Afspraak maken

Diensthoofd

Secretariaat

(niet voor een afspraak)

Fax

+32 2 535 36 39

Onze sites voor consultatie

Hallepoort

105 rue aux Laines
1000 Bruxelles

Alexiens / César de Paepe

13 rue des Alexiens
1000 Bruxelles

Ons team

Onze brochures

Sorry, No posts.

Onze video’s

Sorry, No posts.
Skip to content