Etat nutritionnel: évaluation et prise en charge essentielles dans le trajet de soins


Plusieurs études ont démontré que l’état nutritionnel (poids insuffisant, manque de protéines,etc.) influençait la morbidité (complications suite aux traitements médico-chirurgicaux) et la mortalité des patients hospitalisés.

Lutter contre l’amaigrissement et le manque de protéines permettra au patient de cicatriser plus rapidement, de mieux lutter contre les infections, de mieux tolérer les traitements parfois agressifs (chimiothérapie,etc.) et de quitter plus rapidement l’hôpital. Il s’agit d’une priorité de nos services.

Le service de Gastroentérologie est spécialement impliqué dans l’approche nutritionnelle pour les raisons suivantes:

  1. l’absorption des aliments dépend du tube digestif
  2. les maladies responsables de la dénutrition et de l’amaigrissement concernent souvent le tube digestif  (maladies inflammatoires type Crohn, cancers du tube digestifrésection chirurgicale d’une partie du tube digestif,etc.)
  3. les explorations par endoscopie digestive (gastroscopie, coloscopie,etc.) permettent de préciser les causes de la dénutrition et d’y pallier.

Equipe

Notre équipe « Nutrition » se compose de médecins, d’infirmières spécialisées, de diététiciennes, de logopèdes et  d’assistantes sociales. Ils s’occupent du dépistage des patients dénutris et du support nutritionnel qui fait partie du plan thérapeutique au même titre que les médicaments, les perfusions, la chirurgie, etc.

Dépistage  

Tous les patients admis pour plus de 48h à l’hôpital sont pesés et mesurés et répondent à un questionnaire permettant d’évaluer leur état nutritionnel.

Les patients dénutris ou à risque sont identifiés et pris en charge par l’équipe Nutrition.

Une diététicienne  assiste également aux commissions oncologiques multidisciplinaires pour proposer le support nutritionnel adéquat pour les patients souffrant d’un cancer.

Support nutritionnel 

Plusieurs solutions existent pour améliorer l’état nutritionnel du patient :

  • Conseils diététiques pour enrichir la nourriture.
  • Prise de suppléments de calories et de protéines.
  • Nutrition entérale: poches de nutrition artificielle  administrées par sonde naso-gastrique ou sonde de gastrostomie.
  • Nutrition parentérale: si le tube digestif n’est pas fonctionnel, nutrition artificielle par injection via un cathéter dans une veine du cou.

Prise en charge et suivi

Une consultation spécialement prévue pour les patients dénutris est assurée tous les vendredis par une diététicienne spécialisée et un gastroentérologue (7ème étage polyclinique).

L’infirmière de référence en Nutrition est également disponible pour le suivi des nutritions entérales et parentérales  à domicile.

La surveillance et le support nutritionnel doivent se poursuivre après l’hospitalisation pour une bonne qualité des soins.


Horaires disponibles

  Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
Matin            
Après-midi            

Responsables de l'équipe médicale

  • Pierre Eisendrath
    Pierre Eisendrath Hépato-Gastro-Entérologie